Togoenlutte

flickr facebook twitter digg stumbleupon feed

HALTE AUX ENTREPRISES DE RECOLONISATION DE LA CÔTE D'IVOIRE.

cpi laurent-gbagboCela fait cinq ans, ce 11 avril 2016, que l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, a été arrêté, après dix ans de guerre ouverte et souterraine contre son gouvernement. Une arrestation rendue possible par l’intervention des forces spéciales de l’armée française et des casques bleus de l'ONUCI qui ont neutralisé l’armement des Forces pro-Gbagbo en bombardant sans relâche le palais présidentiel. Retour sur une véritable agression; une entreprise de reconquête néocoloniale de la Côte d'Ivoire.

Lire la suite...

Après les attentats de Bruxelles, les responsables de l’UE préparent une vaste escalade de l’espionnage policier

attentat-BruxellesLes enquêtes sur les attentats de Bruxelles n’en étaient encore qu’au tout début que les responsables de l’Union européenne (UE) faisaient déjà pression pour une formidable extension des pouvoirs d’espionnage de la police et du renseignement. Les ministres de la Justice et de l’Intérieur de l’UE se sont réunis jeudi pour planifier l’intensification de la collecte de renseignements et la coordination des opérations de police sur tout le continent. Le premier jour d’enquête avait déjà soulevé les questions les plus sérieuses sur le rôle de l’État belge dans l’attaque. Déjà il est clair que, comme dans les attaques de l’EI l’an dernier à Paris, les auteurs étaient bien connus de la police et des agences de renseignement.

Lire la suite...

Obama à Cuba : Pour y jeter les bases d’une révolution de couleur

obama-castroNous connaissons tous ces révolutions présentées sous le chapeau des «révolutions de couleur». Elles consistent pour l’essentiel à introduire sous les couverts les plus inoffensifs des agitateurs qui sauront enflammer de diverses manières les groupes d’opposition pour les transformer en force déstabilisatrices de l’État. Une stratégie qui a donné ses fruits dans plusieurs pays de l’Est et au Moyen-Orient. Dans ce dernier cas, on parle surtout des printemps. J’ai écouté avec attention la conférence de presse qui a suivi les échanges des deux dirigeants. Je n’ai perçu aucun changement chez Obama quant aux objectifs de changement de régime à Cuba. L’approche envisagée ne sera plus celle du Blocus économique, devenue plutôt une monnaie d’échange pour forcer certains changements, mais celle des révolutions de couleur qui agissent de l’intérieur comme un cancer qui s’attaque au régime en place.

Lire la suite...

Quelques vérités sur la démocratie béninoise.

Talon-ZinsouComme d’habitude la fièvre électorale qui s’est actuellement emparée du Benin n’a pas manqué de s’étendre jusqu’à notre pays et d’atteindre les faux démocrates de chez nous. Pour ces derniers l’élection présidentielle est l'occasion de dire à nouveau tout le bien qu’ils pensent de la démocratie par la négociation, la conciliation et par les urnes;et du régime de l’alternance dont le  Bénin offre un bel exemple, qu’ils voudraient voir s’instaurer chez nous. Mais  depuis la Conférence nationale des forces vives en 1990 jusqu’aujourd’hui, en passant par la réélection de KEREKOU,  on a vu dans toute sa clarté la réalité  de cette démocratie à la béninoise. Et c’est pourquoi, pour notre part nous n’avons pas manqué d’exprimer dans nos publications notre scepticisme, nos critiques à propos de  ce régime béninois qu'on a voulu habiller du masque démocratique. Alors que c'est tout le contraire qui saute aux yeux.  

Lire la suite...

Ce qui est entrain de se passer en Haïti est une authentique rébellion populaire anti-impérialiste

 
haiti-manifPort au Prince et d’autres villes d’Haïti sont aujourd’hui, le théâtre de la plus grande rébellion populaire de ces dix dernières années qu’ait connu la nation haïtienne. Des dizaines de milliers de manifestants se sont déversés dans la rue pour montrer leur rejet de l’actuel gouvernement dirigé par le Président Michel Martelly qui a décidé contre l’avis de la grande majorité, de maintenir la date du dimanche 24 janvier pour réaliser «une mascarade électorale» comme le qualifient les militants d’opposition. Et pourtant, une clameur assourdissante sortie des endroits les plus pauvres de la ville jusqu’à atteindre avec une rare violence, les rues du quartier résidentiel de Pétion-Ville: c’est le peuple dans toute la grandeur de sa capacité de résistance, faisant un grand honneur à ses origines indépendantistes et antiesclavagistes de 1804 qui s’est mis debout pour enclencher une offensive anti-impérialiste et écrire sur les pages de sa propre histoire, un extraordinaire: «ASSEZ !»
 
 
 

Lire la suite...

Burkina-Faso : Communiqué sur les attaques terroristes en cours dans notre pays

attentat-FasoDepuis hier 15 janvier 2016, notre pays fait face à des attaques terroristes meurtrières. La première, survenue dans la mi-journée à Tin-Akoff a pris pour cible un convoi de gendarmerie faisant deux (2) morts selon un communiqué des forces armées nationales. La seconde, intervenue aux environs de 19h, est une série d’attaques ayant pris pour cible l’hôtel Splendide et le restaurant Capuccino. Très tôt ce matin, alors que l’on pensait ces agressions terminées, l’on apprend que d’autres attaques ont cours dans un second hôtel de la ville de Ouagadougou. Le bilan provisoire de ces attaques est évalué à, au moins, une vingtaine de morts et de nombreux blessés.

Lire la suite...

Hommage à Laurent Désiré Kabila, continuateur des nobles combats de Patrice Lumumba.

Lumumba-KabilaLe document que nous publions ci-dessous sur la vie et l’œuvre d’un des plus grands patriotes et anti-impérialistes congolais a été publié, il y a quelques années, dans le journal L’EXILÉ. A l’occasion de la commération de l’assassinat des deux grands dirigeants congolais en ce mois de janvier, nous reproduisons ce document -qui par son analyse garde toute sa fraicheur- afin de rendre un vibrant hommage à tous ceux ou celles qui ont farouchement dénoncé, combattu la dictature et l’impérialisme en République Démocratique du Congo.

Lire la suite...

Les forces spéciales américaines déployées au Mali après l’attaque d’un hôtel à Bamako

USA-forcesDes hommes non identifiés armés de grenades et de fusils d’assaut ont investi, le vendredi 20 novembre, l’hôtel de luxe Radisson Blu dans la capitale malienne Bamako, tuant au moins 27 personnes et capturant jusqu’à 170 otages. Alors que des avions de guerre français survolaient l’hôtel, des troupes françaises, américaines, onusiennes et maliennes le cernaient et donnait l’assaut; ils finirent par sécuriser l’établissement haut de gamme après un siège qui dura une bonne partie de la journée. Des forces spéciales américaines ont participé à l’opération et évacué une douzaine de ressortissants américains se trouvant à l’intérieur durant l’attaque, selon les médias américains. Les forces américaines ont également fourni des renseignements et au moins un drone « Reaper » en soutien à l’opération de sauvetage. Des dizaines de soldats des forces spéciales américaines et françaises, en plus des substantielles forces de commandos déjà maintenues par les deux pays dans la région, ont été déployés à Bamako en réponse à l’attaque. Au moins 25 soldats américains étaient déjà présents à Bamako et ont coordonné leur action avec celle du gouvernement.

Lire la suite...

Les derniers articles

Contact