Togoenlutte

flickr facebook twitter digg stumbleupon feed

QUESTIONS À GILCHRIST OMLYMPIO

 

Gilchrist OlympioIl y a 6 ans jour pour jour, éclatait dans pays un mouvement insurrectionnel de révolte d'une ampleur sans précédent. En effet exacerbées par plus d'un quart de siècle de régime dictatorial, et son cortège de misère, d'oppression, d'humiliations et de morts, les masses populaires descendaient dans la rue, et à travers de gigantesques manifestations, exprimaient leurs revendications. Ces revendications étaient sans ambiguïté aucune. Le peuple togolais voulait en finir avec le régime tortionnaire d'Eyadema et son système, il voulait aussi la démocratie, qui lui permettra de prendre son destin en main et de s'engager dans la voie du progrès. A la faveur de ce grand mouvement insurrectionnel qui incontestablement, a permis de reconquérir les droits et libertés démocratiques, jusque là confisqués et bafoués; des personnalités, des partis et organisations politique ont pu apparaître sur la scène politique et présenter leur solution pour instaurer la "démocratie". Cette solution passe, selon eux, par la réconciliation générale entre les Togolais "c'est-à-dire entre les bourreaux et les victimes" suivie de la mise en place d'institutions nouvelles et enfin par des élections. Nous les avons suivis dans cette voie, pleins de confiance et d'espoir; mais force est de constater qu'aujourd'hui aucune de ces revendications populaires n'a été satisfaite, et que de conférence nationale souveraine aux négociations au sommet (Colmar, Ouaga, etc…) nous n'avons abouti qu'à l'impasse: Eyadema a été conforté dans son pouvoir, les ralliements au R«P»T se multiplient les marches et motions de soutien reprennent comme au "bon vieux temps". Pire, nous sommes des centaines à croupir en terre d'exil dans des conditions épouvantables.

Est-ce pour ce résultat que le Peuple avait consenti tant de sacrifice, versé tant de sang? Non, c'est pourquoi nous saisissons l'occasion du passage de Mr G. OLYMPIO, président de l'UFC? pour l'interpeller en tant que co-responsable de la politique menée par "l'opposition démocratique" et lui poser les questions suivantes:

1) Quelles leçons l'UFC a-t-elle tirées de l'expérience que le Peuple est en train de vivre?

2) Quel bilan fait-elle de la politique qu'elle a menée jusqu'ici?

3) Comment l'UFC peut-elle garantir qu'Eyadema respectera le jeu démocratique à la conférence de la table-ronde qu'elle nous propose… et que nous n'irons une fois de plus dans l'impasse?

4) Qu'est-ce qui justifie la confiance et l'espoir que l'UFC met dans le rôle des grandes puissances telles la France, l'Allemagne, les Etats-Unis, dans le processus démocratique?

Pour notre part, nous ne pensons pas que la politique des tables-rondes puisse aboutir à autre chose qu'à la situation catastrophique d'aujourd'hui. Par contre, l'expérience vient de confirmer que le Peuple est capable de conquérir, par la lutte, la liberté et la démocratie. Par conséquent, la seule tâche qui s'impose, c'est de s'organiser en apportant son intelligence et ses moyens au renforcement de cette lutte.

C'est dans ce but que nous appelons tous les démocrates à se joindre à nous afin d'œuvrer ensemble pour que vive un nouveau 5 Octobre.

BRUXELLES 8 NOVEMBRE 1996

Le groupe des Démocrates Togolais de Belgique.

Les derniers articles

Contact